un document d'orientations pour la renovation des musees senans

Phare du Goulenez - Didier Marie Le Bihan
Phare du Goulenez - Didier Marie Le Bihan

Depuis une vingtaine d’années, les Sénans ont pris un certain nombre d’initiatives pour raconter l’histoire de leur île, de ses habitants et mettre en valeur leur patrimoine. Au milieu des années 1980, l’ancien abri du marin est aménagé pour accueillir deux espaces muséographiques traitant, pour l’un, de la vie quotidienne sur l’île autrefois et, pour l’autre, de l’épopée des Forces Navales Françaises Libres durant la seconde guerre mondiale durant laquelle les Sénans ont joué un rôle remarqué. En 2000 est inauguré, par ailleurs, dans une partie du local abritant jusqu’alors le canot de sauvetage de la SNSM, un musée traitant des naufrages et du sauvetage en mer dans le raz et la chaussée de Sein. Depuis l’été 2009, enfin, le phare du Goulenez est ouvert à la visite.

 

Créés et animés jusqu’alors par deux associations, la mairie de l’Ile de Sein a pris en régie directe la gestion et l’animation de ces trois lieux entre 2009 et 2010. Dans ce cadre et suite à un inventaire des collections mutualisé entre plusieurs communes, la municipalité a exprimé le souhait qu’une réflexion globale soit amorcée en vue d’améliorer le projet culturel de ces équipements, leur complémentarité et, au-delà, de préfigurer ce que pourrait être un projet de mise en valeur global et cohérent de l’histoire et du patrimoine sénans.

 

A la demande de la municipalité et du Conseil général, le coordinateur culturel a travaillé durant le premier semestre 2011 à la rédaction d’un document d’orientations. Celui-ci avait pour objectifs, en premier lieu, de dresser un état des lieux de l’existant (muséographie, fonctionnement) et, en deuxième lieu, de proposer un concept global de valorisation du patrimoine sénan dans lequel vient s’insérer une refonte des discours et de la muséographie des différents équipements.

 

Le document d’orientations a été remis à la mairie en mai 2011. Une réunion rassemblant la municipalité, le Conseil général, le Parc Naturel Marin d’Iroise et le Parc Naturel Régional d’Armorique a validé le document et ses orientations. Partant, il a été décidé de recruter en 2012 une chargée de mission pour rédiger le document de programmation des différents équipements et coordonner une étude de programmation architecturale et muséographique. L’ambition est d’ouvrir les « nouveaux » musées à l’horizon 2014-2015.

 

Outre la rédaction du document d'orientation, le chargé de mission est en charge de la coordination des différents acteurs de ce projet.

 


Contact

Yann Férec yann.ferec@ouest-cornouaille.com